Accueil › Films › Insidious TRUEFRENCH DVDRIP 2011

Insidious torrent film

Insidious TRUEFRENCH DVDRIP 2011

Insidious TRUEFRENCH DVDRIP 2011

Poids du fichier: 699.76 MB
Seeds : 1145
Leechs : 401
Nom : Insidious torrent film
telecharger le fichier torrent

Télécharger le Torrent

Trailer
Critiques : avis d'internautes

Insidious. Je lui dois tellement ! Ce film m'a redonné foi aux films d'horreurs. Je m'explique, étant un grand fan de film d'horreur je me tenais toujours informé des nouveautés, mais à force de tomber que sur des films qui n'avait d'horrible que le fait de devoir payer pour les regarder (le meilleur exemple qui me vient là c'est Vendredi 13 de 2009 où il y'a plus de scènes dénudées que de scènes de meurtre, je vais pas au ciné pour voir ça désolé) enfin.

Un troisième film conseillé par ma collègue stagiaire qui m'a précédemment indiqué - Bandidas - et - Bad Teacher - . tandis que le métrage affiche son titre, me vient alors un soupçon d'inquiétude. Un papa actif qui prend soin de lui, une maman au foyer pour s'occuper des trois marmots, - Insidious - nous parle d'une famille américaine parfaite poursuivie par le mal.insidieux, ça va de soi. En dix minutes la messe est dite, le scénariste s'est pas trop cassé le cul. Portes qui.

Ce film n'avait rien pour me plaire : tout d'abord, le passif de James Wan, dont les deux derniers essais, "Death Sentence" et "Dead silence", se trouvent dans mon panthéon des "films n'ayant pas volé leur roue de bicyclette"; ensuite l'affiche qui arbore fièrement le nom d'un superbe film-arnaque, "Paranormal activity". Résultat des courses : J'AI FAIT SOUS MOI. Vivement la suite, "Insidious.

La première partie du film est un bon film de maison Hantée détournée, des âmes errantes, des pas, des cris, des visages grimaçants, des ombres flippantes, (franchement si on regarde le film dans le noir en fin de soirée, c'est le frisson garantie, enfin tout du moins pour une flippette comme moi). Mais la deuxième partie part en cacahuètes lorsque le père du gamin tente de.

Tourné pour moins de deux millions de dollars, Insidious, le cinquième long-métrage du wonder-boy James Wan, aura cartonné aux USA, relançant la mode des films de maison hantée pour un bon bout de temps encore. Transcendant un scénario plus roublard que réellement novateur, se contentant de reprendre principalement les codes du genre en détournant certains.

Bonjour ! Voilà, une nuit entière a passé depuis mon visionnage en salle, en VO, en avant-première (Oui bon il est sorti depuis environ 150 ans aux states. Je sais.), d'Insidious ! *Violons dissonants* *Frissons partout !* Alors déjà, je suis surprise du manque d'enthousiasme face à ce film. Mais moi j'ai eu la TROUILLE, la trouillasse des familles quoi ! L'efficacité centenaire du violon.

J'aime bien les productions du duo Whanell/Wan, avec le pognon qu'ils se sont fait sur Saw ils se permettent de faire les films qui leurs plaisent. Insidious c'est là même chose que Paranormal Activishit niveau scénario, mais fait à l'ancienne avec jump scares et fantômes apparents. Donc c'est mieux et moins chiant. Pour une fois que Wan maîtrise sa caméra dingue pour développer l'ambiance, ça.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :