Accueil › Films › 30 jours de nuit FRENCH DVDRIP 2007

30 jours de nuit torrent film

30 jours de nuit FRENCH DVDRIP 2007

30 jours de nuit FRENCH DVDRIP 2007

Poids du fichier: 1.36 GB
Seeds : 967
Leechs : 338
Nom : 30 jours de nuit torrent film
telecharger le fichier torrent

Télécharger le Torrent

Trailer
Critiques : avis d'internautes

Comme l'a dit le poète avec cette justesse qui caractérise les gens qu'effleure une grâce qu'on qualifiera de divine, la nuit n'est jamais totale, quelque part brille un phare. Et moi, d'ajouter, que quand c'est pas un phare, ça peut être un écran LSD (ou LCD) qui jamais ne s'éteint, déversant son torrent d'amour ou de haine, du soir au matin. Mais je ne suis pas poète. Pauvres gens qui vivent où la nuit des fois ça dure 30 jours (mais de nuit, enfin, je me comprends), s'ils entendaient.

Si je devais définir ce film en une onomatopée, ce serait un "meh". Meh d'autant plus désolant que le film me faisait de l’œil, malgré tout, avec son exploitation sympathique de l'Alaska, de paysage ouaté emmitouflé dans son manteau neigeux. Quelle bonne idée que d'exploiter un endroit plongé dans une nuit interminable, trente jours sans soleil. Et que ça commence bien, avec ce bonhomme peinant dans la neige.

Le problème quand on réalise un film intitulé "30 jours de nuit", c'est qu'il y a une notion de temps qui a quand même l'air rudement importante. Voilà. C'est le plus gros soucis du film de Slade : son casting est pas mal, le pitch est vraiment bien, le lieu aussi, c'est plutôt bien réalisé, la photo est jolie, il y a des séquences sympathiques (encore que ça ressemble un peu à un best-of du.

.d'une nuit sombre. D'une nuit glauque. D'une nuit macabre. Mais belle et bien d'une seule nuit ! C'est l'impression que j'ai eue en finissant ce film. Ils sont passés où les 29 autres jours de nuit ? Le concept de 30 jours de nuit est astucieux mais absolument pas exploité. Et ce ne sont pas 3 poils de cul supplémentaires collés sur le faciès des personnages qui contrebalancent cette foutue.

Ma principale remarque au sujet de ce film sera au sujet de son plus gros défaut : la temporalité. Quel dommage qu'un film sensé se dérouler sur 30 "jours" semble avoir lieu sur seulement quelques heures, rendant l'identification aux malheureux survivants très difficile. David Slade a une filmographie protéiforme, du bon et du mauvais. Pour 30 jours de nuit, sans ce pb de périodicité ça aurait.

Avec Insomnia de Christopher Nolan, 30 Jours de Nuit est le seul film à avoir puiser sa singularité dans les spécificités offerte par l'Alaska, 49ème Etat des Etats Unis qui connaît, chaque année, une période d'un mois sans lune et au contraire, d'une autre sans soleil. Inutile de préciser de quelle particularité chaque film a su tirer parti, cela sonne comme une évidence. En revanche ça.

Alaska, la nuit tombe pour trente jours, comme promis par le titre. Les vampires ont quartier libre pour décimer une bourgade de gentils rednecks, sales mais pas trop. Josh Hartnett, gentil boy-scout qui n'est pas sans rappeler le Rick de "Walking Dead", s'en sort bien (malgré tout le mal qu'on pense de lui) et le film peut dérouler une honnête partition: un peu de "The Thing" pour le huis.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :