Accueil › Films › Star Wars: L'Ascension de Skywalker VOSTFR DVDRIP 2020

Star Wars: L'Ascension de Skywalker torrent film

Star Wars: L'Ascension de Skywalker VOSTFR DVDRIP 2020

Star Wars: L'Ascension de Skywalker VOSTFR DVDRIP 2020

Poids du fichier: 1.1 GB
Seeds : 1033
Leechs : 362
Nom : Star Wars: L'Ascension de Skywalker torrent film
telecharger le fichier torrent

Télécharger le Torrent

Trailer
Critiques : avis d'internautes

DISCLAIMER : La note est une note par défaut, une note "neutre" qui correspond à la moyenne (arrondie) de l’oeuvre au moment où on publie la critique. Avant, on mettait 5 à tous les films mais il nous a été reproché de « fausser » la moyenne ou de le faire pour ressortir plus souvent dans le match des critiques. Espérons donc que cette nouvelle solution règlera le problème et contentera tout le monde. Bref, seule la critique ci-dessous reflète donc notre.

Je ne comprends pas Disney. Quel est le projet ? Je veux dire, ils commencent avec un épisode VII dénué de tout intérêt, où on a enlevé toute la politique (parce qu'il ne faudrait surtout pas que ça ressemble à la prélogie), tout le contexte, faisant comme si la mort de l'Empereur dans l'Episode VI n'avait servi à rien. Ensuite on a un épisode VIII qui tente absolument, même de manières absolument ridicules de faire table rase du passé. Ce n'était pas une mauvaise idée en soi, c'est.

Cette conclusion touche le fonds en termes d'incohérence, on nous prend pour des abrutis à l'extrême. Le film démarre en annonçant le retour d'un personnage iconique mais avec LE TEXTE D'INTRODUCTION, heureusement qu'on était au courant de sa présence dans les bandes-annonces et sur les affiches. Pourquoi l'Empereur a diffusé un message dans toute la galaxie pour.

Dans ce dernier opus de la trilogie entamée sous l'ère Disney, Rey et ses amis doivent trouver le moyen de mettre un terme aux agissements du Premier Ordre, désormais contrôlé en sous main par l'ancien empereur Palpatine. S'ensuit une quête maladroitement racontée d'un artefact permettant de localiser un espace aux allures de Mordor planqué au fond de la galaxie. J.J. Abrams conclut.

Ne rien attendre d'un film, le laisser pleinement vous surprendre en atténuant les espoirs est bien souvent la meilleure manière de l'apprécier à sa juste valeur. Je suis parti dans ce neuvième volet avec cet état d'esprit. N'étant ni un féroce détracteur de cette nouvelle génération de films Star Wars, ni un admirateur béat, simplement un passionné par cet univers dont.

Ça y est. C’est fini. Le verdict est définitivement tombé désormais. Le côté obscur de la force l’a emporté. L’Empire Disney a triomphé. Certes c’était attendu. C’était écrit. Le retour de J. J. Palpatine aux commandes de ce dernier épisode annonçait déjà la couleur depuis longtemps. Exit donc les quelques timides tentatives de Rian Johnson pour dynamiter la saga. On avait de toute.

Je fais partie de ceux qui ont apprécié l'épisode 7 et adoré l'épisode 8. Sachant cela, voici mon avis en quelques points sur l'épisode 9 qui m'a globalement bien déçu : Je fais le dernier film, j'ai le dernier mot ! De nombreux filons ont été posés dans l'épisode 8. Qu'ils aient plu ou non, ce sont des partis pris, et je reproche au 9 d'être revenu.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :