Accueil › Films › Shrek 3 FRENCH DVDRIP 2007

Shrek 3 torrent film

Shrek 3 FRENCH DVDRIP 2007

Shrek 3 FRENCH DVDRIP 2007

Poids du fichier: 700.97 MB
Seeds : 1137
Leechs : 398
Nom : Shrek 3 torrent film
telecharger le fichier torrent

Télécharger le Torrent

Trailer
Critiques : avis d'internautes

Revu aujourd'hui, y a pas à dire le charme fait toujours effet même si ce film à 15 ans ! Shrek, un film non une saga emblématique de l'animation qui a marquée les années 2000. Un succès fou qui a commencé avec ce premier opus. Sorti en 2001, Shrek a été pour l'époque une véritable révolution à tous les niveaux. C'est ce film qui a permit à Dreamworks de "naître" véritablement comme un concurrent sérieux de Disney/Pixar. Pourtant ce film est le parfait contraire d'un bon Disney qu'il prend.

Alors certes, à l'époque, Shrek avait ce petit côté pavé dans la mare de l'univers propret de chez Disney : Shrek est laid, malpoli, impertinent et limite cynique. On a aussi droit à quelques références au 7ème art plutôt sympas, comme à un titre de l'album chef-d'oeuvre d'Eels : My Beloved Monster. Mais pour moi ça s'arrête-là : les dialogues, inégaux, alternent entre le drôle et la grosse balourdise, le.

Le film fonctionne sur deux principes à la mode dans les films d'animation depuis quelques années : les multiples références (qui sont surtout faites pour les spectateurs plus âgés) et le retournement des codes. Ici, ce retournement entraîne l'ogre, méchant habituel des contes, à devenir un héros. Un héros qui se veut paradoxal, du moins au début. C'est d'ailleurs ce début qui est le plus réussi.

Sous des airs de contes de fées, film d'animation, Shrek est un film de tous les âges. Dreamworks avait déjà tout compris et ont, à mon sens, contribuer à faire tomber cette image du "film d'animation c'est pour les enfants". En mélangeant, la plastique de la 3D, l'univers du merveilleux pour les enfants, des dialogues bien taillés, un doublage merveilleux pour les adultes, cela ne pouvait.

Avec l'importance qu'a pris désormais l'animation digitale, le succès considérable de Shrek (après celui de Fourmiz du même studio Dreamworks) et l'attrait que suscitent ces films, le stade de l'émerveillement technologique est aujourd'hui dépassé. Le spectateur a mis de côté l'étonnement face aux progrès des dernières années pour s'intéresser au côté.

J'avais mis 7, mais aujourd'hui après une 3e vision (j'dirais) j'ai revu ma note, Shrek mérite facilement 9 ! Vous n'êtes pas convaincu ? Alors permettez-moi de vous rafraichir la mémoire. "- Mec, il faut prévenir quand t'en lâches un pareil. J'avais la bouche ouverte bordel ! - Écoute l'âne, si c'était mon pet, tu serais déjà mort !" Ahhhhhhh, toujours pas convaincu.. hmm, voyons : "- Ah !.

Les 20 premières minutes étaient intéressantes. Prendre le contre-pied des clichés Disney avec un anti-heros misanthrope, et fuyant toute implication dans le scénario était assez réjouissant. Le film s'assagit malheureusement vite, pour devenir progressivement ce dont il se moquait au début. Le pire est pour la fin: les créateurs sont incapables d'assumer le couple ogre / jolie princesse. Ils.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :